CitoyensRésidentsAnimauxS'InformerEnvironnement et développement durableRéglementationTransportProgrammes de subventionFormulaires et demandes de permisTaxes municipalesRessources communautaires et socio-économiquesSécuritéInfo-TravauxFormulaires
MunicipalitéConseil municipalSéances publiquesAssemblées publiquesServices municipauxAvis publics et appels d'offresPolitiquesComitésGestion contractuelleDemande d'accès à l'information
Découvrir Saint-AmableHistoire et PatrimoineLogo, armoiries et devisePortraitProfil économiqueInfrastructures municipalesAutres adresses et liens UTILES Plan de la MunicipalitéPrix et distinctionsVie communautaire
Accueil
LoisirsInstallations hivernalesBénévolatActivités et événementsProgrammation des loisirsRéseau cyclable et piétonnierArtistes et artisansEntentes intermunicipalesBibliothèqueParcs et terrains de jeuxPiscine municipale et jeux d'eauVente de garageLocation de sallesAssociations et organismes
Services en ligne
Menu

Dans sa Politique de la lecture, la Municipalité de Saint-Amable s'engage à mettre en œuvre les principes suivants :

      • Reconnaître la lecture à titre de valeurs essentielles au développement de l'individu, de sa famille et de sa communauté ;
      • Stimuler la tenue d'activités d'animation et sensibilisation à la lecture et ce pour l'ensemble des citoyens ;
      • Garantir à l'ensemble des citoyens, l'accès aux livres et aux autres supports de l'écrit ;
      • Promouvoir, soutenir et diffuser la création et la culture ;
      • Mettre en œuvre les moyens nécessaires afin d'assurer des engagements pris en regard de cette politique, selon les ressources disponibles ;
      • Encourager la collaboration des partenaires sociaux, culturels, économiques et communautaires dans le développement d'une culture commune du livre et de la lecture.

 

 
Savoir lire, un enjeu social, économique et culturel

L'écrit est partout, dans toutes les circonstances de la vie et à chaque moment de notre existence. Savoir bien lire et beaucoup lire est aujourd'hui une nécessité

Clé d'une foule d'activités quotidiennes comme s'orienter sur les routes, utiliser un guichet bancaire automatique, un accessoire domestique ou une machine, s'informer sur un service public, communiquer par Internet etc., la maîtrise de la lecture est essentielle.

 

La lecture, une pratique culturelle essentielle

Les études démontrent que la fréquence et la variété des pratiques de lecture à l'école, au travail ou dans les loisirs sont des facteurs tout aussi fondamentaux et que la sensibilisation et le goût de lire se développent en bas âge au sein de la famille. Les jeunes doivent donc très tôt avoir le goût de lire et de fréquenter la bibliothèque afin de conserver leurs habitudes tout au long de leur vie.

Pour l'individu, la maîtrise de la lecture contribue en définitive à une meilleure maîtrise également de sa propre vie et de son environnement. A l'inverse, des carences favorisent l'isolement et une incapacité d'insertion sociale et économique tout en freinant l'accès à la culture.

Une politique continue est nécessaire à l'endroit des non-lecteurs qui ont perdu leurs habiletés de lecture. Il faut bâtir pour eux une intervention qui réponde à leurs besoins et qui saura briser l'exclusion sociale et économique qui les frappe.

 

Susciter très tôt le goût de la lecture

La présente politique visera donc à développer très tôt chez les jeunes les habiletés de lecture, mais surtout le goût de lire, pour que se maintiennent de façon durable les habitudes de lecture et par conséquent, les habiletés de lecture.

L'apprentissage, le développement et le maintien des habiletés et des habitudes de lecture sont donc au cœur de cette politique. Celle-ci doit aussi garantir l'accès à la culture et sensibiliser les citoyens au plaisir de la découverte qu'offre la lecture.

Tous doivent avoir accès aux différents supports de l'écrit. La bibliothèque doit rejoindre les différents groupes là ou ils se trouvent, selon leurs besoins et leur offrir une collection plus large et diversifiée possible.

 

Mieux répondre aux besoins d'information et de connaissances des élèves et des citoyens

La bibliothèque doit enrichir sensiblement sa collection par l'acquisition de documents, mais aussi par un plus grand partage des ressources.

 

Améliorer la qualité des services de la bibliothèque

Qu'il s'agisse de s'instruire, de se divertir, de s'informer ou de faire de la recherche scientifique, il est aujourd'hui essentiel d'avoir accès à une bibliothèque bien pourvue et offrant des services de qualité. La bibliothèque publique doit répondre aux besoins généraux des citoyens dans leur municipalité. Institution de proximité, elle les accompagnent à toutes les étapes de leur vie. La bibliothèque publique occupe en cela une place particulière, ouvrant à tous une fenêtre sur le livre, l'information et la connaissance. Instrument de développement culturel, elle offre un support à l'éducation, participant activement à la vie communautaire et à l'intégration des communautés culturelles.

Des efforts doivent être faits pour améliorer la qualité des services de la bibliothèque et pour en accroître la fréquentation. Ces efforts doivent porter sur l'ensemble des facteurs qui influencent la qualité des services, tels que le personnel, les collections, les locaux et l'accessibilité.

La qualité et la performance de la bibliothèque sont directement liées à la compétence du personnel en place. Or le développement de l'informatique et des nouvelles technologies sont en voie de bouleverser le mode de fonctionnement des bibliothèques et le personnel qui y travaille doit fournir un effort constant pour s'adapter à ces changements. Il est donc essentiel, si l'on vise l'amélioration des services et la mise en valeur maximale des ressources documentaires, de favoriser la formation et le ressourcement du personnel professionnel et technique de la bibliothèque.

 

Susciter des activités d'animation et de sensibilisation à la lecture et à l'écriture

Il importe de susciter des actions qui mettent à l'avant plan la littérature québécoise et incitent à découvrir les œuvres de nos créateurs. Il faut, entre autres initiatives, inviter les jeunes à participer à des activités qui les familiariseront avec l'écrit, notamment les clubs de lecture, les rencontres avec des écrivains, des scénaristes ou des journalistes qui partageront avec eux leur métier, leur univers et leur savoir.

Pour rejoindre certaines clientèles, les bibliothèques publiques doivent faire appel à de nouvelles approches plus dynamiques et mieux ciblées. Les activités d'animation peuvent d'ailleurs se dérouler ailleurs qu'à la bibliothèque.

Aussi, en raison de l'attrait qu'exercent les arts de la scène et les médias électroniques, ceux-ci peuvent jouer un rôle important pour sensibiliser les citoyens à la littérature d'ici et d'ailleurs. Les spectacles littéraires, construits autour d'une œuvre, sont des moyens intéressants pour faire connaître l'univers du livre et de l'écrit.

 

Conclusion

En permettant à l'individu de s'actualiser en profitant de la somme immense de connaissances dont il dispose, de s'intégrer au monde du travail et de jouer pleinement son rôle de citoyen, la lecture devient une des principales clefs du développement de l'individu, de sa famille et de sa communauté.

La municipalité étant en soi un gouvernement à l'échelle humaine, dont la fonction première vise l'intégration harmonieuse de l'ensemble de ses citoyens et l'aplanissement de toutes formes d'exclusion, la présente politique du livre s'engage à offrir à la population un accès complet favorisant le développement de la compétence de lecture chez ses citoyens.

 

La politique fixe les objectifs suivants :
      • Susciter chez les jeunes, dès la petite enfance, l'éveil à la lecture et le goût de lire. Le plaisir, le goût et l'intérêt à la lecture se développent dès le plus jeune âge ;
      • Garantir aux non-lecteurs l'exercice de leurs droits fondamentaux à l'éducation et à la culture. La capacité de lire est une compétence fondamentale essentielle au développement de l'individu, de sa famille et de sa communauté ;
      • Favoriser le développement et le maintien des habitudes de lecture, particulièrement chez les jeunes et les lecteurs occasionnels ;
      • Offrir aux lecteurs toute la diversité de la production écrite et répondre à leurs besoins grandissants d'information et de connaissances. La compétence de lecture se développe et se maintient par le biais des activités personnelles et culturelles ;
      • La famille est le lieu le plus propice à la découverte de la lecture et du livre ;
      • Le savoir-lire confère à l'individu la capacité de jouer pleinement son rôle de citoyen et de s'intégrer parfaitement à la société.

 

Résolution du conseil municipal le 15 janvier 2007
 
France Therrien
Directrice des loisirs culturels
 
20 décembre 2006

 

 

 

Message
AnnulerS'abonner